Photo-épilation : comment ça marche ?

Vous êtes à la recherche d’une solution de médecine esthétique (par opposition à la chirurgie) qui éliminerait vos poils sur une partie ou l’ensemble de votre corps ? Vous souhaiteriez que ce traitement soit rapide, efficace et sans danger pour votre santé ? Connaissez vous la photo-épilation ? Si il s’agit pourtant du traitement dépilatoire préféré des français, vous conviendra t’il pour autant ? Voici des éléments pour vous en assurer.

Qu’est ce que la photo-épilation ?

Tout d’abord il est important que vous ayez à l’esprit qu’il s’agit d’une technique d’épilation durable mais pas définitive ou permanente comme certains le croient à tord. Aucun professionnel digne de ce nom n’osera vous affirmer qu’aucune repousse de poils n’aura lieu après une série de traitement par photo-épilation. En effet d’autres paramètres tels l’âge ou la génétique peuvent engendrer des repousses.

On distingue deux méthodes principales de photo-épilation. La première, appelée épilation laser, ne pourra être pratiquée en France seulement par un médecin. La seconde se nomme épilation par lumière pulsée et pourra être dispensée aussi bien par des médecins qu’en institut de beauté. Vous trouverez même dans le commerce des appareils à lumière pulsée afin de l’utiliser à votre domicile.

Que vous utilisiez la technologie laser ou à lumière pulsée, le principe de fonctionnement reste identique. C’est en effet la mélanine (pigment donnant sa couleur à notre peau et à nos poils) qui sera ciblée par l’énergie lumineuse ce qui engendrera une surchauffe dans la racine du poil (follicule pileux) et donc sa destruction. La chute réelle des poils non volatilisés durant la séance n’interviendra qu’après une dizaine de jours. Sachez que vous pourrez également arracher ou raser les poils résistants immédiatement après un traitement par photo-épilation pour un résultat visible rapidement à l’issue de la séance.

Il est primordial donc de comprendre que la réussite de la photo-épilation dépend donc directement de votre taux de mélanine dans le poil. Plus ce dernier sera élevé et plus le traitement sera efficace. Ainsi, il est déconseillé aux personnes dont les poils sont blancs, blonds, gris et roux d’effectuer ce type d’épilation.

Comment se déroule le traitement par photo-épilation ?

Le praticien commencera tout d’abord par protéger vos yeux de l’énergie lumineuse. Ensuite il appliquera un gel froid favorisant la pénétration de la lumière sur la zone à traiter. Enfin il débutera réellement l’épilation.

Les traitements de ce type nécessitent obligatoirement plusieurs séances. En effet, tout est lié au processus de développement de nos poils. Ces derniers ne poussent pas tous ni à la même vitesse ni en même temps. Tout ceci varie en fonction de facteurs comme l’âge ou le métabolisme entre autres. Le cycle de vie du poil diffère également selon sa zone d’implantation sur votre corps allant de 6 mois (lèvre supérieure) à 18 mois (menton). Quelque soit la durée du cyle, les poils ont en commun de passer par les 3 mêmes phases que sont l’anagène, la catagène et la télogène. L’anagène correspond à la phase de croissance de votre poil, c’est durant cette phase que le taux de mélanine est le plus élevé. Vous l’aurez déjà compris, c’est donc à ce moment là que la photo-épilation sera la plus efficace.

Les poils démarrant leurs pousses à des moments différents, vous aurez donc nécessairement besoin de plusieurs séances de photo-épilation pour tous les traiter. Il serait bien délicat de vous indiquer un nombre précis de séances car tout peut varier d’un individu à l’autre en fonction de multiples paramètres (type de poils et de peau, zone du corps à traiter ou encore le taux de pilosité). Concernant l’attente entre deux séances de photo-épilation, il est recommandé de les espacer d’environ 4 à 6 semaines pour optimiser le traitement selon le cycle de pousse du poil.

Veuillez toutefois bien noter que le nombre de séances sera forcément plus grand chez les hommes que chez les femmes. En effet, les poils masculins sont bien plus délicats à épiler que ceux des femmes en raison d’un diamètre plus important et d’un taux de pilosité plus élevé. Cela signifie également que la sensation de douleur sera plus grande chez ces messieurs !

En résumé, vous aurez bien compris que le traitement par photo-épilation n’est en aucun cas définitif, ne convient pas à tous et doit être répété plusieurs fois pour être efficace. Si on respecte bien ces principes de base, la photo-épilation est une solution tout à fait envisageable et donnant d’excellents résultats !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *